L’arrivée de deux wagons de la Première Guerre mondiale au musée - Musée de la Grande Guerre

À noter :
Le musée sera exceptionnellement fermé le samedi 20 juillet (en raison du passage de la flamme olympique).

Fermeture annuelle du 19 août au 6 septembre 2024.
Réouverture le samedi 7 septembre pour le week-end de reconstitution historique.

02.17.23

L’arrivée de deux wagons de la Première Guerre mondiale au musée

Wagon couvert dit « 40 hommes – 8 chevaux »
Wagon couvert dit « 40 hommes – 8 chevaux »
Wagon de transport de munitions
Wagon de transport de munitions

 

Depuis 2013, le musée de la Grande Guerre met en œuvre le projet d’installer deux wagons de la Grande Guerre, affectés aux collections du musée du Génie d’Angers et conservés  à Versailles au camp des Matelots où était stationnée le 5e régiment du Génie.

Grace aux soutiens de mécènes et partenaires, ce projet se concrétise enfin.

Un wagon de transport de munitions d’artillerie et un wagon couvert dit « 40 hommes – 8 chevaux » rejoindront le parc du musée de la Grande Guerre du musée dès la fin d’année 2023.

 

 

Retour sur l’histoire du projet de sauvegarde des wagons

Les étapes du projet

  • Février 2023 : déplacement des wagons vers le centre de restauration à Joigny
  • Printemps : restauration des wagons
  • Juin –septembre : construction de la plateforme d’accueil des wagons dans le parc du musée
  • Début octobre : déplacement des wagons vers le musée puis installation dans le parc

Si la restauration ne rencontre pas de difficultés particulières, les wagons seront donc visibles au musée de la Grande Guerre d’ici la fin d’année.

En partenariat avec le Groupe SNCF, Eiffage Route, le Musée du Génie (Angers), Delpat, Transdev, Alstom, la Société des Amis du musée de la Grande Guerre, l’ADEMAS.

Retour sur l’histoire des rails dans la Grande Guerre

Le chemin de fer occupe une place considérable, aujourd’hui oubliée, lors du premier conflit mondial. En août 1914, les trains sont utilisés pour déplacer un nombre important d’hommes rapidement. Avec la guerre qui s’installe dans la durée, l’exploitation des chemins de fer permet de ravitailler les troupes en nourriture, en matériels, et en munitions. Ainsi, le développement des matériels de chemins de fer, la rapidité d’exécution des chargements/ déchargements, la bonne circulation sur des lignes souvent saturées, sont des enjeux stratégiques primordiaux.

Zoom sur les wagons

Le wagon couvert Est  avait pour fonction de  transporter les vivres, les hommes et les blessés. Le wagon de transport de munitions d’artillerie, construit par les usines de Saint-Chamond en 1916 est le seul exemplaire connu aujourd’hui. Il permettait l’acheminement de munitions et d’obus.

Le départ des mobilisés à Castillon-sur-Dordogne (aujourd’hui Castillon-la-Bataille), août 1914, plaque de verre stéréoscopique. Inv. 2007.63.9 - Musée de la Grande Guerre, Meaux
Le départ des mobilisés à Castillon-sur-Dordogne (aujourd’hui Castillon-la-Bataille), août 1914, plaque de verre stéréoscopique. Inv. 2007.63.9 - Musée de la Grande Guerre, Meaux
Chargement d’obus à la gare de Muizon (Marne), 1915, tirage photographique Inv. 2006.1.13734.0 - Musée de la Grande Guerre, Meaux
Chargement d’obus à la gare de Muizon (Marne), 1915, tirage photographique Inv. 2006.1.13734.0 - Musée de la Grande Guerre, Meaux

Plus d'actualités