Six moutons en éco-pâturage dans le parc du musée - Musée de la Grande Guerre
10.07.22

Six moutons en éco-pâturage dans le parc du musée

Six moutons en éco-pâturage dans le parc du musée

Le musée de la Grande Guerre poursuit son engagement environnemental en faisant appel à une entreprise d’éco-pâturage pour la tonte d’une partie de son parc.
En 2021, en partenariat avec un apiculteur local, le musée a accueilli six ruches dans son parc.

Aujourd’hui, les abeilles sont rejointes par six moutons d’Ouessant, qui participeront à la promotion de la biodiversité. Un abri, un abreuvoir et un enclos de 4500 m2 ont ainsi été installés dans le parc du musée pour permettre aux moutons de paître dans les meilleures conditions.

L’installation de ces moutons permet aussi de rappeler l’importance des animaux dans la Grande Guerre – qui est déjà valorisé dans le musée, avec un livret-jeux pour les enfants intitulé Bêtes de guerre. En effet, dans une guerre d’usure, où chaque ressource compte, le réapprovisionnement du drap de laine, utilisé pour la confection des uniformes, dépendait des troupeaux de moutons, de la tonte nationale et de l’exportation de laine. Ainsi, malgré les conséquences sur l’industrie lainière française de l’invasion du Nord et de l’Est de la France, celle-ci a fourni près de 90 millions de mètres de tissu aux armées durant le conflit.

Tout au long de la saison, des rendez-vous seront proposés au public autour de la faune et de la flore du parc du musée, notamment fin mai/début juin, à l’occasion d’un week-end consacré à l’environnement et à la biodiversité, mais aussi lors de grands rendez-vous comme les Journées européennes du Patrimoine.

Plus d'actualités