Retour d'expériences sur la séquence pédagogique

Comment venir

Adresse du Musée

Rue Lazare Ponticelli - 77100 Meaux 

Tél. : 01 60 32 14 18

Les accès en voiture et transports en commun

Horaires

9h30 à 18h sans interruption - Pass sanitaire demandé

Fermeture les mardis et jours fériés : 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre

Attention : clôture des caisses une demi-heure avant la fermeture du Musée

 

 

Tarifs

Pleins tarifs : 10€ 

Tarifs réduits entre 5€ et 9€ (sur présentation de justificatifs)

Tous les tarifs

Retour d'expériences

Expérimenté pour la première fois lors de l’année scolaire 2013-2014, ce jeu de rôle pédagogique appelle un certain nombre de remarques.

Une approche plébiscitée par les élèves

Les élèves, particulièrement enthousiastes, ont joué le jeu et se sont impliqués fortement dans leur projet, faisant preuve de créativité sans rien céder à la rigueur scientifique. Chose assez rare pour être signalée, les élèves d’une classe de 1re ES en ont oublié de se rendre en récréation pour poursuivre leur travail !

Voici quelques commentaires recueillis auprès des élèves suite à cette expérience :

Candyce C., Morgane C., Clément L., Valentin N. : « Pour faire un excellent travail, il aurait fallu un peu plus de temps. Sujet très intéressant. Bon travail de l’ensemble du groupe. »

Mathilde A., Soumêya B., Loïc C., Mélissa H : « C’est une manière efficace et très différente d’apprendre. On aurait voulu avoir plus de temps afin de perfectionner notre projet. »

Valentine L., Lucille M., Elsa B. : « L’idée de cette expérience était géniale, le groupe était vraiment motivé, donc on a pu faire ce qu’on souhaitait... Je crois que je ne m’étais jamais autant impliquée dans un exposé. »

Comme le soulignent les témoignages, le principal défaut relevé par les élèves a été le manque de temps consacré à cette exposition. Il est toutefois nécessaire de s’imposer ce carcan horaire sous peine de ne pas pouvoir tenir le programme. La solution est peut-être d’alléger la dernière étape et de ne demander qu’un croquis rapide de l’exposition sans sacrifier le compte rendu oral qui met en jeu des capacités importantes et souvent négligées.

Notons que les commentaires les plus positifs sont venus d’élèves qui peuvent, sur des exercices académiques, éprouver certaines difficultés. L’exercice a ainsi valorisé des qualités qui demeurent parfois sous-exploitées.

Les élèves qui ont le moins adhéré à cette expérience (ils sont toutefois rares) se recrutent parmi les « bons » élèves, ceux qui sont habitués à maîtriser les exercices classiques. Certains ont pu se sentir déstabilisés par cette approche innovante.

De bons résultats

L’évaluation des groupes a donné de très bonnes notes comme le montre la moyenne de classe : 15,3.

L’évaluation individuelle portant sur l’étude de documents a donné une moyenne de 11/20, dépassant les moyennes obtenues généralement sur ce type d’exercice. Les élèves ont su, pour beaucoup, réinvestir leur travail sur l’exposition pour nourrir leur copie.

Certains élèves ont été volontaires pour faire la dissertation chez eux, en travail supplémentaire. La moyenne sur huit copies (1/3 des élèves de la classe) s’élève cette fois à 13,8. Là encore, le travail sur l’exposition a été remarquablement réinvesti.

Inscription de la séquence dans le cadre de l’enseignement plus général des deux guerres mondiales

La séquence proposée a été accompagnée lors des heures de demi-groupe par une séance consacrée à une étude critique du discours de M. Brana, directeur d’école à Bayonne, prononcé le 15 août 1936. Ce texte, souvent présent dans les manuels scolaires, a fait l’objet de la part des élèves d’une critique interne, mais aussi externe à l’aide d’un passage du roman de Roger Vercel, Capitaine Conan, prix Goncourt 1935.

L’objectif était ici de porter un regard critique sur le concept de brutalisation. On lira ici avec grand profit l’article d’Antoine Prost publié dans la revue Vingtième siècle en 2004, intitulé « Les limites de la brutalisation, tuer sur le front occidental, 1914-1918 ».

Cette séquence sur la Grande Guerre a été suivie par une autre sur la Seconde Guerre mondiale qui a fait de nouveau travailler les élèves sur la problématique de la représentation. À titre d’exemple, la partie consacrée à la guerre d’anéantissement a donné lieu à une confrontation d’extraits de trois films : Sobibor de Claude Lanzmann, La liste de Schindler de Steven Spielberg, Amen de Costa Gavras. Les élèves se sont interrogés cette fois sur la façon de représenter l’extermination des juifs d’Europe et ont questionné la notion même de représentation.

Là encore, la démarche suivie a été celle du jeu : les élèves, répartis une nouvelle fois en groupes, ont été placés dans le rôle d’un programmateur de festival chargé de retenir un film consacré au génocide juif et ils ont dû produire un argumentaire justifiant leur choix.

Adresse et contact

Rue Lazare Ponticelli,
77100 Meaux
Lat : 48.971432  Long : 2.904724
Tél. : 01 60 32 14 18
Accès - Contact

Horaires

09h30 à 18h00 sans interruption 
Fermeture les mardis,le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.
Pass sanitaire demandé y compris pour les événements.
Conditions sanitaires en vigueur (aout 2021)

Tarifs

Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : de 5 à 7 €
(sur présentation de justificatif)
Tous les tarifs