Uniforme de l’infirmière Sidonie Pocquet

Uniforme de l’infirmière Sidonie Pocquet

Dès le déclenchement de la Première Guerre mondiale, les blessés encombrent les hôpitaux. Les infirmières religieuses et professionnelles se mobilisent. Secondant les médecins et nettoyant les plaies, leurs tâches sont encore mal définies, à la fois domestiques et thérapeutiques.

Sidonie Pocquet est l’une de ses infirmières de la Grande Guerre. Ses services au sein de la Société Française de Secours aux Blessés Militaires, lui permettent d’obtenir en 1919, la Médaille Commémorative et la médaille de l’Union des Femmes de France de la Croix-Rouge française.

Son uniforme, rappelle celui des religieuses tout en étant plus pratique. Il se compose d’une blouse, d’un jupon, d’un col et d’une ceinture de couleur blanche, d’une jupe bleue, complété pour les soins, d’un tablier blanc portant l’insigne de la Croix-Rouge brodé sur la poitrine. La tête est couverte d’une coiffe et d’un voile blanc, brodé du même symbole.
À la ville, elle porte une longue cape de drap bleu foncé sur laquelle est appliqué un écusson brodé des lettres S.B.M. surmontant une croix rouge.