Soldat de troupes d’assaut ou Strurmtrupper, Allemagne, 1918

Soldat de troupes d’assaut ou Strurmtrupper, Allemagne, 1918

Dès la fin 1914, l’armée allemande forme une unité spécialisée qui a pour mission de s’infiltrer dans les premières lignes, puis de laisser les troupes normales poursuivre la progression et anéantir les points de résistances.
À partir de la bataille de Verdun, ces troupes d’assaut, les Sturmtruppen, voient leurs effectifs considérablement augmenter. Elles sont représentatives du nouvel esprit offensif de l’Allemagne.

Leur uniforme est alors composé d’une vareuse et d’un pantalon de drap de laine de teinte feldgrau, mais aussi de bandes molletières et d’une paire de brodequins.
Le Sturmtruppen est équipé d’un casque d’acier recouvert d’une toile de camouflage. Les troupes d’assaut bénéficient d’un armement adapté à leur mission. Celui-ci comporte des sacs à grenades portés en sautoir, un sac à dos tyrolien, un poignard, un pistolet-mitrailleur, et enfin un mortier léger. Le soldat est également équipé d’un masque à gaz.

 

Soldat de troupes d’assaut ou Strurmtrupper, Allemagne, 1918
Soldat de troupes d’assaut ou Strurmtrupper, Allemagne, 1918