Les scolaires et le musée de la Grande Guerre - Musée de la Grande Guerre
04.15.22

Les scolaires et le musée de la Grande Guerre

Les scolaires et le musée de la Grande Guerre

Le musée s’est toujours attaché à faciliter la venue des classes au sein des collections, à développer des projets qui permettent aux plus jeunes de comprendre la Grande Guerre.

Une équipe dédiée et des projets depuis 10 ans

Pour cela, le musée de la Grande Guerre a développé de nombreux outils : tout d’abord, il est doté d’une équipe de quatre médiateurs formés à l’accueil des classes et en charge de la conception de l’offre pédagogique. Cette équipe travaille en étroite collaboration avec deux professeurs référents de l’Éducation nationale, un pour le primaire, et un pour le secondaire, qui permettent une adéquation parfaite entre les programmes scolaires et les visites et ateliers proposés par le musée aux enseignants pour leurs classes.

Tous les ans, le musée propose aux enseignants une journée d’études avec de nombreux experts de l’histoire de la Première Guerre mondiale. Le musée de la Grande Guerre participe à la formation continue des enseignants dans le cadre du Plan Académique de formation.

En 2019, afin de suivre l’évolution du programme scolaire, qui accorde une part de plus en plus importante à l’oralité, le musée a créé un concours d’éloquence pour les élèves de CM2, de troisième et de première, en partenariat avec le tribunal judiciaire de Meaux. Le musée travaille aussi avec Réseau Canopé, opérateur du ministère de l’Education nationale qui forme les enseignants au numérique tout au long de leur vie professionnelle.

En 2014, avec le soutien de la Caisse d’Epargne Ile-de-France, le musée a créé des malles pédagogiques contenant des outils de médiation, qui permettent aux médiateurs de se rendre dans les établissements scolaires pour y réaliser des ateliers hors les murs.

L’année suivante, avec le mécénat d’Orange, le musée s’est doté d’un outil technologique innovant permettant de réaliser aux médiateurs des visites à distance et en direct, depuis le musée, avec des élèves dans leur salle de classe.

Grâce à ce travail intense et continu avec la communauté éducative, le musée était fier de pouvoir dire, avant 2020, que 40% de ses visiteurs étaient des groupes scolaires.

Faciliter la réservation des groupes scolaires

Ces deux dernières années, l’épidémie de Covid-19 a privé de nombreux élèves de la découverte du musée de la Grande Guerre, de l’accès à l’histoire.

C’est pourquoi le travail mené avec Ask Mona pour rendre la réservation de visites guidées et d’ateliers plus fluide et plus intuitive est crucial pour favoriser le retour massif des élèves au musée.

En effet, en collaboration avec cette startup innovante, le musée propose un chatbot doté d’une intelligence artificielle qui, en fonction des besoins et attentes de l’enseignant, permet de réserver une visite scolaire.

Basé sur la brochure pédagogique (également disponible en version papier), le chatbot questionne l’enseignant sur le groupe d’élèves (nombre d’élèves et accompagnants, niveaux), sur la prestation choisie (visite guidée, atelier, circuit, visite libre, visite à distance, malle en classe…) et, en fonction de ces choix, il soumet un calendrier des disponibilités. Après avoir récupéré les coordonnées de l’enseignant et de l’école, l’enseignant peut valider la pré-réservation.

Ce système a de nombreux avantages :

  • Pour les enseignants : cet outil permet de réserver rapidement une visite en fonction de ses besoins et des dates disponibles, il est donc autonome dans sa demande. Cette pré-réservation est traitée par la suite par la chargée de réservation qui confirme leur demande.
  • Pour le musée : ce chatbot est relié à l’outil interne de réservation des groupes. Il permet donc de créer les dossiers de réservation instantanément et de pouvoir proposer des créneaux disponibles à l’enseignant sans créer de surbooking. La chargée de réservation se voit donc décharger d’une partie des tâches administratives et peut se consacrer à la réalisation des devis et répondre plus sereinement aux appels des enseignants.

Aujourd’hui, le musée de la Grande Guerre est le premier en France à avoir développé un tel dispositif, qu’il met au service de tous les enseignants qui souhaitent mettre à profit la richesse de cet établissement comme outil pédagogique pour leurs élèves. Depuis la mise en ligne de l’outil, plus de 5000 enfants vont bientôt pouvoir fouler le parvis du plus grand musée d’Europe dédié à la Première Guerre mondiale.

Plus d'actualités