Tireur indigène du Maroc, France, 1914 - Musée de la Grande Guerre

À noter :
Le musée sera exceptionnellement fermé le samedi 20 juillet (en raison du passage de la flamme olympique).

Fermeture annuelle du 19 août au 6 septembre 2024.
Réouverture le samedi 7 septembre pour le week-end de reconstitution historique.

Tireur indigène du Maroc, France, 1914

Tireur indigène du Maroc, France, 1914

En mois d’août 1914, le général Lyautey, résident général au Maroc, envoie en métropole deux régiments de chasseurs indigènes à pied, qui formeront à partir de 1915 les unités dites de « tirailleurs marocains ». Ces hommes sont rapidement envoyés au combat, et se distinguent notamment dans la bataille de la Marne.

Ces soldats portent une tenue « à l’orientale ». Etant à l’origine des troupes régulières marocaines, cette unité dispose d’un uniforme marocain, en toile beige à gros boutons en laiton, d’un pantalon bouffant, d’une ceinture de laine rouge écarlate, de brodequins et de bandes molletières. Sur le collet sont cousus les numéros du régiment en drap bleu ciel et le soldat porte sur la tête un chèche de toile beige.

L’équipement est formé d’un brelage en cuir, de cartouchières spéciales modèles 1898, d’un ceinturon qui leur est propre, en cuir et équipé d’une plaque de cuivre frappée d’une étoile chérifienne, ainsi que d’un fusil Lebel 1886/93.

Tireur indigène du Maroc, France, 1914
Tireur indigène du Maroc, France, 1914