Taxi Renault type AG1 modèle 1909

Taxi Renault

Au début de la Grande Guerre, au mois de septembre 1914, l’armée française retraite face à la progression des armées allemandes et Paris est menacée.
Le 6 septembre, le général Joffre lance une grande contre-offensive. Le général Gallieni, gouverneur militaire de Paris, a « l’idée toute simple », selon ses propres mots, d’utiliser les taxis pour envoyer des renforts. Ce 6 septembre, les gardes républicains et les agents de police réquisitionnent les taxis dans les rues, à l’instar de ce taxi Renault deux cylindres, type AG, modèle 1909.

Au total, 630 véhicules traversent Paris et vont chercher les soldats des 103e et 104e régiments d’infanterie. Les hommes montent par 4 ou 5 à Villemomble et Gagny pour être débarqués près de la zone de combat à Nanteuil-le-Haudouin et Silly-le-Long.

Les effectifs concernés restent très modestes à l’échelle de la bataille car l’essentiel des troupes rejoint le front par le chemin de fer. Cependant, le taxi Renault devient un des symboles de la « bataille de la Marne » qui stoppe la progression allemande.

Caractéristiques :

  • Moteur bicylindre vertical de 1 060 cm3
  • Alésage x course : 75 x 120 mm
  • Puissance nominale : 8 CV
  • Vitesse : 40 km/h
  • Dimensions : longueur 380 cm, largeur 155 cm, empattement 262 cm
  • Poids : 1 060 kg
  • En 1906, le prix de vente est de 5 700 francs.

N° inventaire : 2011.16.1