Douilles d’obus

Douilles d’obus

Cette série de douilles d’obus témoignent de la manière dont se construit l’imaginaire des soldats pendant la Guerre Guerre, et révèlent à quel point les femmes y sont omniprésentes.
Le plus souvent, les scènes gravées sur les douilles sont patriotiques, sentimentales ou légères, voire érotiques.

Ici, elles représentent aussi un autre domaine : celui de la mode, qui fait partie des préoccupations des soldats, car elle représente une société de l’arrière en changement.
En effet, de retour en permission, les soldats sont souvent frappés de découvrir l’évolution de la mode et les nouveaux usages vestimentaires : le raccourcissement des jupes, le changement des styles, et plus généralement, la simplification de la silhouette féminine.

Ces douilles d’obus ont été fabriquées par les soldats dans les tranchées pendant leurs longues heures d’attente, en s’inspirant du style caricatural des illustrations des journaux satiriques circulant au front. Sur une face de la douille, une femme soulève sa jupe laissant apparaître ses sous-vêtements ; au dos, une femme s’apprête à lancer une bouteille.

En laiton, H. 31 cm, Don Danzé. N° inventaire : CE2011.1.17