Casque Adrian - 1915

Casque Adrian

En février 1915, à la demande du général Joffre, le ministère de la Guerre décide d’équiper les combattants d’un casque en acier afin de mieux les préserver des diverses blessures de la tête observées depuis le début du conflit.

C’est le projet du sous-intendant Adrian qui est adopté le 21 mai 1915. Le 5 juin, une commande de 1 600 000 casques est passée puis rapidement, la production s’accélère : au total, plus de 20 millions de casques Adrian sont assemblés.

La bombe du casque est constituée de quatre parties, embouties dans un acier de 7 mm et assemblées ensemble : la calotte, autour de laquelle sont sertis la visière et le couvre-nuque, puis le cimier, qui est fixé en son sommet par quatre rivets en aluminium.
A l’intérieur de cette bombe, sont fixées la jugulaire et la coiffe en cuir. L’ensemble est peint dans une teinte bleu gris assortie à l’uniforme bleu horizon. Enfin, un attribut en acier embouti représentatif de l’arme ou du service, ici une grenade d’infanterie, est fixé à l’aide d’une patte métallique sur l’avant du casque.

En acier, cuir, fibre végétale, H. 15 x L. 28,5 cm. N° inventaire : 2006.1.162.