01.20.22

Bilan 2021 : 50 000 visiteurs

En 2021, le musée de la Grande Guerre, qui a ouvert ses portes à partir du 19 mai en raison du contexte sanitaire, a accueilli 50 000 visiteurs, soit une augmentation de 20% par rapport à 2020.

Le public s’est montré au rendez-vous, notamment lors d’événements marquants comme le week-end de reconstitution historique, qui a eu lieu début septembre, ainsi que les 10 ans du musée, le 11 novembre 2021.

 

Bilan 2021 : 50 000 visiteurs
Bilan 2021 : 50 000 visiteurs

Le public individuel a représenté 76% de la fréquentation, notamment pendant les vacances d’été (8500 visiteurs en juillet-août) et à l’occasion des grands événements, tels que :

  • Les 4 & 5 septembre, pour le week-end de reconstitution : 5800 visiteurs
  • Les 18 & 19 septembre, pour les journées européennes du Patrimoine : 1000 visiteurs
  • Le 11 novembre, pour les 10 ans du musée : 7000 visiteurs

L’ensemble de la programmation culturelle a attiré près de 14 000 visiteurs à partir du 19 mai et jusqu’à la fin de l’année.
Les visiteurs du musée viennent en majorité de Seine-et-Marne (60%), mais une part importante de Franciliens le fréquente également (20%). 17% des visiteurs viennent du reste de la France, et même si le public étranger est peu nombreux du fait de la situation sanitaire, les clientèles proches, notamment les Néerlandais (12% de la clientèle étrangère), commencent à revenir.

En 2021, le musée de la Grande Guerre a présenté une exposition consacrée à l’artiste-combattant Georges Bruyer dans la salle d’exposition temporaire. Initialement prévue pour une durée de 5 mois entre mars et août, elle a ouvert à partir du 19 mai et a été prolongée jusqu’au
3 janvier 2022. Elle a attiré 13 000 visiteurs tout au long de l’année.

Malgré le contexte sanitaire, près de 10 000 élèves (soit 21% de la fréquentation totale en 2021) sont venus en groupes scolaires en mai et en juin, puis à partir de septembre. Les médiateurs culturels du musée sont également allés à la rencontre du public scolaire pendant la période de fermeture du musée : ainsi, ils se sont déplacés dans des établissements scolaires à 31 reprises pour animer des « malles en classe », des ateliers pédagogiques autour de différentes thématiques liées à la Grande Guerre. Le musée propose aussi des visites à distance, qui permettent aux classes ne pouvant pas se déplacer à Meaux de profiter d’une visite guidée avec un médiateur culturel, en direct des salles du musée : 57 classes ont bénéficié de ce dispositif, dont une école de la Silicon Valley !

Côté web, l’année a été très fructueuse pour le musée, qui notamment a su garder un lien avec le public pendant la période de fermeture : le site internet du musée, qui a fait peau neuve en novembre, a gagné 50% d’utilisateurs par rapport à 2020. La page Facebook du musée a gagné 7% de fans, son compte Instagram a progressé de 30% en nombre d’abonnés.

Mais le succès de l’année 2021 pour le musée a sans conteste été le lancement de son compte TikTok en mai 2021 : en quelques mois, 37 000 utilisateurs du réseau se sont abonnés au compte du musée, et les vidéos diffusées peuvent comptabiliser jusqu’à 800 000 vues.

En 2022, le musée de la Grande Guerre prépare de grands moments à partager avec le public : au printemps sera présentée « Tranchées », une exposition de référence sur un sujet incontournable de la Grande Guerre (du 26 mars au 15 août 2022).

La programmation culturelle de 2021-2022 se poursuit avec de nombreux événements pour toute la famille tout au long de l’année, une programmation estivale qui sera dévoilée au printemps, sans oublier le départ de la deuxième étape du Tour de France féminin le 25 juillet, et bien d’autres surprises !

Plus d'actualités