10.12.21

11.11.2021 – 10 ans déjà

11.11.2021 - 10 ans déjà

10 ans d’existence : un pari réussi

Dès son ouverture, le musée de la Grande Guerre s’est positionné comme un établissement culturel et scientifique de premier plan pour la transmission de l’histoire de la Grande Guerre. En 10 ans, il a accueilli près d’1 million de visiteurs.

Le musée rencontre un fort engouement auprès des jeunes publics : 40 % des visiteurs sont des groupes scolaires, et de nombreux visiteurs individuels, issus d’Île-de-France, viennent en famille. Une offre spécifique leur est d’ailleurs dédiée : l’espace famille au cœur du parcours de visite, un programme spécifique pour les familles pendant les vacances scolaires, des livrets jeux pour les enfants, etc.

2021-2022 : la saison anniversaire

La saison du 10e anniversaire du musée a commencé début septembre, à l’occasion du 107e anniversaire de la Première bataille de la Marne. Les 4 et 5 septembre, le musée de la Grande Guerre a organisé son désormais célèbre week-end de reconstitution historique avec près de 300 reconstituteurs et plus de 5500 visiteurs, mais également un spectacle comique troupier et un show aérien.

Le musée a proposé au public un 11 novembre exceptionnel, avec l’inauguration de l’exposition marquant cette date anniversaire, « 10 ans de dons » pour mettre à l’honneur les donateurs qui, depuis l’ouverture du musée, participent à l’enrichissement de sa collection.

La journée s’est terminée par un spectacle son et lumière inédit en plein air. L’ensemble musical Calliopée, que le musée a accueilli en résidence pendant plusieurs années, a fait partie de la fête, et de nombreux reconstituteurs étaient présents, comme ils l’avaient été le 11 novembre 2011 pour l’inauguration du musée.

11.11.2021 - 10 ans déjà
11.11.2021 - 10 ans déjà

2022 : des nouveautés

Des invités-surprises et de nouveaux rendez-vous viendront aussi ponctuer cette saison très spéciale :

  • au printemps 2022, une grande exposition sur les tranchées en 14-18 s’appuiera sur les collections du musée pour faire revivre l’extraordinaire système de tranchées, symbole de la Grande Guerre dans l’imaginaire collectif.
  • des rendez-vous scientifiques tous les deuxièmes lundis du mois à 14h30, avec des invités qui proposeront un regard nouveau sur les expositions et les collections du musée ;
  • des visites-flash en famille «Raconte-moi une histoire» tous les mercredis après-midis pour les enfants à partir de 5 ans ;
  • «1918-1940, d’un guerre à l’autre» : un week-end consacré aux véhicules de la Première à la Seconde Guerre mondiale, les 18 et 19 juin 2022.

Sans oublier un nouveau livret-jeux pour les enfants à partir de 5 ans, des parcours sonores, des week-ends thématiques et plein d’autres surprises…

Les 10 chiffres clés

  • 1 million de visiteurs depuis l’ouverture
  • Environ 100 000 visiteurs/an
  • 3000m2 d’exposition
  • 2 expositions temporaires/an
  • 50 000 objets de la collection de Jean-Pierre Verney en 2011
  • 70 000 pièces constituent les collections en 2021
  • 40% visiteurs groupes scolaires
  • 50% individuels et famille
  • 50 000 abonnés à nos réseaux sociaux (FB, Instagram, Twitter, YT, LinkedIn, TikTok)
  • 30 agents qui travaillent au musée

Zoom sur l’historique de la collection

En 2005 commence ce projet d’envergure conduit par Jean-François Copé et les élus de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux : la collectivité acquiert la collection que Jean-Pierre Verney, spécialiste de la Première Guerre mondiale, a rassemblée pendant toute sa vie : près de 50 000 objets racontant le premier conflit mondial, des centaines d’uniformes de tous les pays belligérants dont certains très rares, des pièces d’artillerie, des armes, des milliers d’estampes, de dessins, d’affiches, des objets usuels du quotidien du soldat dans les tranchées, des pièces d’artisanat de tranchées (douilles, briquets..)… Une collection universelle qui raconte le conflit à hauteur d’homme, au front comme à l’arrière.

Aujourd’hui, près de 70 000 pièces (objets, œuvres et archives) constituent les collections du musée, grâce à une politique d’acquisition ambitieuse (acquisitions et dons) tout au long des 10 années d’ouverture.

Dans le parcours de visite du musée sont également exposées près de 60 pièces déposées par d’autres institutions qui ont fait confiance au musée : deux avions par le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, des camions par la fondation de l’automobile Marius Berliet, des pièces d’artillerie et des huiles sur toile du musée de l’Armée-Invalides.

Les 5 000 pièces exposées sont mises en valeur par une muséographie immersive, qui utilise les technologies les plus modernes pour jouer avec les sens des visiteurs tout en lui permettant de comprendre la Première Guerre mondiale.

Plus d'actualités